Je vous accueille sur rendez-vous, au cabinet paramédical situé au 5 place Jérôme David à Langon.

Histoire de la sophrologie en quelques mots...

Extrait du livre "Ma bible des psychothérapies" par Jean -Luc Colia et Yannick Frieh

La sophrologie a été fondée par le professeur Alfonso Caycedo (1938-2017), neuropsychiatre d'origine colombienne. Celui-ci pratique alors l'hypnose et crée à Madrid un département d'hypnose clinique et de techniques de relaxation. Rompant avec la tradition médicale, il s'interroge sur l'altération de la conscience comme procédé thérapeutique. Dès lors, il aborde scientifiquement la recherche de la conscience en harmonie et crée en 1960 la première école de sophrologie : "Une nouvelle école scientifique qui étudie les modifications de la conscience humaine, produites par différents procédés (psychologique, physiologique, chimique, etc.) pour son emploi en clinique et en investigation."

Étymologiquement, cette approche doit son nom à trois mots grecs : sos, c'est à dire "exempt de maladie, équilibre, harmonie", phren qui équivaut à "diaphragme, âme affective et par extension esprit, conscience" et logos pour science, étude, discours".

La sophrologie peut ainsi se traduire par l'étude de la conscience en harmonie.

La sophrologie en quelques mots...

La sophrologie fait partie intégrante des sciences humaines. Inspirée du yoga, de la méditation, du zen, de l'hypnose, de la psychanalyse et des neurosciences, elle trouve ses racines dans la philosophie orientale et occidentale.

C'est une pratique globale, douce et bienveillante qui explore et développe les capacités positives de l'être humain. Aussi appelée relaxation dynamique, la méthode est dite psycho-corporelle, étant donné qu'elle agit à la fois sur le corps et le mental. 

L'idée est de favoriser une détente globale du corps, pour amener la personne à se détendre, à relâcher ses tensions, ses ruminations mentales, pour lâcher prise et retrouver un sentiment de sécurité et de bien être.

L'approche existentielle

Est une approche humaniste centrée sur la personne, respectueuse du vécu personnel, prenant en compte l'histoire, la dimension affective, émotionnelle, relationnelle et spirituelle de la personne.

"Il n'existe pas de chemin tout tracé, la seule vérité est celle que nous découvrons nous-mêmes." Et Nietzsche a pleuré de Irvin D. Yalom